31 octobre 2006

La bretagne, ça vous gagne !

Hier j'ai vu un épisode de Myth Busters (C'est une émission américaine où ils font des expériences à la con), ils voulaient savoir si on se prend plus d'eau quand on marche sous la pluie ou quand on court. Je ne vais pas y aller par quatre chemins, voici le résultat : ils ont déterminé que sur 30 mètres par temps venteux, on amasse deux fois plus d'eau en courant.
Ca m'avait bien fait marré, car je me rappelle avoir fait avec mon cousin Alambic cette conjecture vers l'âge de dix ans. On est très intelligents mon cousin et moi (surtout moi en fait).

Ce qui est encore plus marrant (ou pas), c'est que j'ai fait une expérience similaire aujourd'hui. A deux reprises (ben oui, il fallait homologuer les résultats), j'ai testé la différence entre marcher et pédaler. L'expérience fut très concluante...


Tout ça pour dire qu'en cette veille de 1er novembre (le dicton dit ici que la pluie commence au premier novembre), on dirait bien que l'hiver pointe le bout de son nez... Il a brusquement fait nettement plus froid (venant du plateau de Langres, ça ne me fait pas peur), et il a plu toute la journée (ça ne me fait pas peur non plus, pour la même raison, mais ça me fait chier ...).
Aujourd'hui, j'ai dû mettre pour la trois ou quatrième fois mon manteau depuis que je suis ici (et la première que je mets le "vrai", pas le coupe-vent qui sert à rien), mais j'ai le pressentiment que je vais le garder un bout de temps maintenant...

2 Comments:

Olivier a dit...

C'est marrant, je me souviens avoir lu il y a quelques années les résultats d'une étude comme quoi on se prenait bien moins d'eau en courant qu'en marchant, du moins tant que la pluie n'a pas un angle de plus de 90 degrés par rapport à la verticale (donc en gros à moins qu'elle vienne d'en dessous...)

A vérifier! :p

Djizeus / CoCo / Romain a dit...

Wow ! Quelle réactivité :)

Btw, en fait j'ai écrit le contraire de ce que je voulais dire. On se prend deux fois moins d'eau en courant... Au temps pour moi, merci de la remarque.
Ce qui en plus change le sens de la suite... (Pour que ce soit clair : je me suis fait complètement gaujer en vélo)

Voilà, l'étude est vérifiée :)